Combien de fois tombe-t-on réellement amoureux dans une vie ?  
Date :
06 Mai 2024
Rédacteur :
Maryse BIZOUARN
Partager sur :

Manuella Kiala - lemessager.fr - 25 avril 2024

L’amour est un sentiment qui ne se contrôle pas. Mais, d’après une étude scientifique, on ne tomberait amoureux que trois fois dans une vie. Et de trois façons différentes ! 

D’après une étude scientifique, on ne tomberait amoureux que trois fois dans une vie - 

« Il n’y a qu’un bonheur dans la vie, c’est d’aimer et d’être aimé », « le grand amour ne se trouve pas, il se construit » ou « on ne rencontre personne par hasard »… Vous avez très certainement déjà entendu ces citations célébrant l’amour. Dans l’absolu, on nous a souvent appris que l’on tombait amoureux d’une personne et que cet amour était unique. Mais qu’en est-il des cœurs d’artichauts qui crushent sur chacune de leurs rencontres ? Nous avons toutes en tête qu’on ne tombe pas réellement amoureuse de quelqu’un de nouveau chaque semaine ou 30 fois dans votre vie. Mais alors, de combien de personne pouvons-nous tomber amoureuse ? Une étude scientifique relayée par le média So Busy Girl a permis de répondre à cette question, et le chiffre va sûrement vous surprendre.  


Combien de fois tombe-t-on amoureux dans sa vie ? 

L’amour est un sentiment qui ne se contrôle pas. Mais dans un article de l’Elephant Journal, Kate Rosecoach spécialisée dans les rapports humains, révèle qu’on ne tomberait amoureux que trois fois dans une vie. Pas uniquement trois fois, mais plutôt de trois façons différentes ! Kate Rose n’est pas la seule à donner cette conclusion puisqu’une étude menée par le diamantaire Vashi auprès de plus de 3 000 hommes et femmes britanniques démontre qu’une personne se met en couple environ 5 fois, mais ne rencontre que trois amours différents. 

Quels sont les 3 types d’amour ? 

L’amour idéaliste : on idéalise l’autre 

Lorsqu’on tombe amoureuse pour la première fois, on est souvent dans cet amour idéalisé où tout nous semble parfait et merveilleux, mais en réalité celui-ci ne l’est pas forcément. Très rapidement, cet amour idéaliste se transforme en premier chagrin. Une désillusion qui nous met plus bas que terre. Jusqu’à ce que l’on rencontre notre prochain amour.  

L’amour pansement, par nécessité 

C’est l’amour qui parait le plus rationnel. Il est poussé par la peur d’être seul, le besoin de se sentir aimé. On tombe surtout amoureux par « nécessité » et on se retrouve bien loin d’une relation parfaite. Cette dernière peut même devenir destructrice, malsaine, déséquilibrée ou encore toxique… Mais elle arrive à nous faire prendre conscience de nos attentes et de nos besoins amoureux. Cet amour est tout de même sincère lorsqu’il s’agit d’amour « inutile » car tous ces mécanismes sont complètement inconscients et à ce moment-là, on croit effectivement qu’on est amoureux… mais peut-être pour de mauvaises raisons. 

L’amour inattendu  

Après deux histoires vouées à l’échec, le véritable amour vient sonner à notre porte. Il nous tombe dessus sans que l’on s’y attende et c’est bien souvent le signe d’une belle relation. On découvre quelque chose de différent, de plus sain et de plus stable. On a gagné en maturité et sans qu’on le sache, nos expériences précédentes nous ont donné une leçon de vie. Cet amour inattendu devient rapidement quelque chose de sérieux et peut même finir par durer dans le temps…

  Retour
Pour me contacter :
27 Rue Tanguy Prigent
29600 PLOURIN LES MORLAIX
FRANCE
Suivez-moi sur :